Test ADN pour une effroyable découverte

C'est dans la petite ville de Pleasant Grove dans l'ouest des Etats-Unis, dans l'Utah que la police locale a fait une effroyable découverte. Pas moins de sept cadavres de bébés ont étaient trouvés dans des boîtes, elles-mêmes rangées dans un carton. L'information rapportée dimanche par le journal local The Salt Lake Tribune précise que la mère présumée, est le principal suspect de ces infanticides. La femme de 39 ans a été arrêté pour ces meurtres commis pendant les dix dernières années.

La police a été prévenu par son ex-mari qui venait faire du rangement dans son ancien logement (où vivent encore ses parents ses trois de ses filles âgées de 13, 18 et 20 ans) et qui a trouvé le premier corps. Le père de famille pensait venir y habiter de nouveau après avoir quitté la maison en 2011. L'homme pourrait être le père des nouveaux-nés mais assure ne pas avoir eu connaissance des actes de barbaries de son ex-compagne. Ce dernier est donc présumé innocent et laisser libre par la police qui ne peut l'inculper sans preuves formelles. Afin d'éclaircir cette affaire, des tests ADN devront être réalisés pour confirmer ou non sa paternité.

Les voisins n'auraient jamais rien remarqué quand aux agissement sordides de la mère. D'après une voisine, Megan Huntsmana, mère de famille elle aussi, la meurtrière semblait avoir successivement pris et perdu du poids au cours de ces dernières années mais jamais elle n'avait fait le rapprochement avec des grossesses à répétition. Choquée, elle décrit sa voisine comme une personne gentille et en qui elle avait confiance au point de lui confiait parfois son petit-fils à garder. Selon elle, cette dernière en aurait bien prit soin et était très gentille avec lui.

Les commentaires sont fermés.